Pular – Français


a


aarabaakuncaractère de ce qui est arabe; culture, civilisation arabe
AarabeejoVar.AarabuujoPl. AarabeeɓenArabe
aarabeerunanatannulaire
Aarabugénarabe (s'emploie surtout dans des composés) ; langue arabebinndi Aarabucomp.écriture arabehaala Aarabu (aarabuure)comp.langue arabelekkol Aarabucomp.établissement d'enseignement islamique en langue arabe communément appelé « école franco-arabe » en GuinéeAarabuurecmplxspéclangue arabe
aataangoPl. aataalincri de certains animaux
aatugolvi(oiseaux) chanter ; (animaux) pousser un cri ; miaulerLaatii babun kun no aata muuseendi.Le petit âne gémissait de douleur.
aawasaakuncaractère de voyou ; inconduiteMin wota a hollan aawasaaku maa ngun.Surtout ne me montre pas ta mauvaise conduite.Voiraawaseyaagal
aawaseejoCl. o; Pl. aawaseeɓenbandit ; crapule ; voyou ; criminel ; personne mal élevéeVoirborijonSynborijon
aawaseyaagalnVoiraawasaaku
aawateerinsemence convenable à un solAawateeri ngesa maa mban ko maaro.C'est le riz qui conviendrait à ton champ.Voirawdi
aawdiVar. deawdi
aawugolRÉPÉT. -it-, awtagolvtagrsemer ; planterAawugol kaaba.Semer du maïs.Voirawdiawreawtagol
aayewalVar.aayaPl. aayeejeArnverset du coranA aaya; FT aaye
abadanVar.abadaaAradvà jamais ; pour l'éternitéMi waɗataa ɗun abadan.Je ne ferai jamais cela.SynmukmukramuunaVar. demukpoomaa
abajadaCl. o; Pl. abajadaajiArnabécédé ; alphabetAbajada Aarabu on.L'alphabet arabe.Abajada huutorteeɗo on, ko abajada laten mo UNESCO on sincunoo on.L'alphabet utilisé est l'alphabet que l'UNESCO avait créé.A = id; FT limto; L-M abajadda
abbagolvtsuivre (une voie, une tradition) ; s'assimiler
abberePl. gabbengrainAbbere njaare.Grain de sable.Maaro alaa hay abbere.Il n'y a pas un seul grain de riz.A wawrere; FT abbere; L-M wabbere
abbere-jarraCl. ndeArnsorte d'insecte miniscule ; atomeVoiratomereSynatomere
accawerenzoolaliment que la vache ramène dans la bouche en ruminantNge piyii accawere.Elle (la vache) a commencé à ruminer.Voiraacagol
accitaarenaffaiblissement ; abattement
accitagolviêtre affaibli ou abattu (par exemple par suite de maladie)